Les fantômes familiaux

Les spécificités

Nos ancêtres, notre héritage accapare inconsciemment notre histoire telle une pieuvre tentaculaire sur sa proie. C’est ce qu’assurent la psychogénéalogie et la psychanalyse transgénérationnelle qui affirment que les fantômes de nos aïeux nous recouvrent de leur ombre sans que nous n’en sachions rien.

Étudier son arbre généalogique pour mieux comprendre d’où viennent nos angoisses et blocages existentiels est donc la promesse de l’analyse transgénérationnelle. Ce qui suppose que les non-dits et les traumatismes vécus par nos ancêtres peuvent sensiblement impacter notre existence. 

Ce que l’on nomme « fantôme familial », c’est la trace d’une souffrance chez un de nos ancêtres qui n’a pas pu s’exprimer. Le non-dit une fois incorporé pourra faire irruption dans des troubles psychiques ou somatiques. Il se transmet d’inconscient à inconscient où l’enfant sera l’ultime dépositaire. 

Il est par conséquent important de prendre en compte l’étude de la lignée familiale. Ce travail permettra de faire prendre conscience au patient que certains de ses blocages ne viennent pas nécessairement de lui mais de ses fantômes. Cette analyse sera un pas de plus vers son mieux-être.

Les enfants portent en eux ce que leurs ancêtres n’ont pas pu résoudre.

Françoise Dolto

Contact

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib